Iphigénie ou le péché des dieux

Date de création : 24 Mars 2016 /  Espace Culturel la Traverse (73)

Cette création a bénéficié du soutien de :
Espace Culturel la Traverse, Bourget-du-lac (73)
Théâtre de la Croix-Rousse
DRAC Auvergne Rhône-Alpes
Conseil général de Savoie

Equipe :
Mise en scène : Valérie Zipper // Comédiens : Renaud Béchet, Emilie Canonge, Steven Fafournoux, Julie Morel, Aurélien Serre // Chorégraphe danseuse : Natacha Paquignon //Compositeurs et musiciens : Diara Florent, Pierrem Thinet //Création lumière et construction : Antoine Garcia // Création son : Christophe Allègre

Teaser de la première étape de travail

Lorsque Michel Azama publie en 1991, Iphigénie ou le péché des dieux, il écrit «Chaque jour dans un lieu du monde sʼaccomplit le sacrifice de milliers dʼIphigénie».
Cette tragédie moderne, fait entendre le cri de jeunes gens pris au piège de manipulations qui les dépassent.
Michel Azama propose une réflexion sur notre capacité à réagir face au déclin incessant des idées et des valeurs
Loin dʼêtre pessimiste et noire, cette histoire nous emmène sur le chemin de la réflexion et incite le spectateur à inventer des résistances qui ne mèneraient ni à la mort ni au fanatisme.
Accompagnée dʼune équipe de 9 artistes au plateau : comédiens, chanteurs, musiciens, danseurs, je vais à mon tour m’emparer de cette tragédie contemporaine, pour dire le monde à ce moment de son histoire.
« Chaque jour dans un lieu du monde s’accomplit le sacrifice de milliers dʼIphigénie » mais dans le même temps, dans des lieux du monde, des jeunes sʼorganisent pour faire entendre leurs voix.

Valérie Zipper

Dossier du spectacle

Crédits photos : ©Anne Varak, ©Alexandre Roland