Roberto Zucco

Valérie Zipper, metteure en scène de la Cie du Chien Jaune a initié un travail avec des élèves et des professeures du Lycée professionnel La Mache, autour de la pièce de Bernard-Marie Koltès, Roberto Zucco dont l’histoire  est librement inspirée de la vie d’un serial killer. Ce texte contemporain permet d’aborder des thèmes forts et difficiles tels que l’origine de la violence, les raisons qui poussent au meurtre et à la folie, la révolte face aux adultes et à l’autorité, l’enferment, le regard des autres et la vie en société. Ces sujets denses et sensibles ont suscité l’intérêt de professionnels du milieu carcéral, permettant d’ouvrir la discussion sur les notions responsabilité et de justice et de briser les à prioris sur la détention et les maladies mentales.
Au cours de l’année scolaire, des psychologues, ainsi qu’une formatrice des personnels de la Maison d’Arrêt de Corbas sont venues à la rencontre des élèves, dans le but de nourrir et d’éclairer le projet sous un angle différent.

Le travail transversal initié en 2016/2017 a donné l’envie à tous les partenaires impliqués de poursuivre et renforcer le travail au cours de l’année scolaire 2017/2018.

Le réseau Roulez Jeunesse, né de la Plateforme Belle Saison, nous a invités à raconter le projet “Zucco” lors du 1er juin des écritures théâtrales jeunesse. Mélanie Canale, professeure porteuse du projet, a répondu aux questions de Christine Prato => Voir la vidéo